"(...) tu es / pierre d'incertitude / agrégat d'un balancement de l'air (...)" , extrait de Dissolution d'un seuil

Blog et actualités                                                                           

"Seuils..." (écriture quotidienne, à l'aube et au crépuscule, du 23 septembre au 23 décembre 2017)

Tentative d'un "Journal d'écrire" à partir du 23 décembre 2017


Lieu de vie: Haute Auvergne, sur le versant sud-est du Massif du Cantal


lumière et ombre, on les voit de dos...

et le corps...

ils s'en vont.

 

on a beau tenter de déchiffrer les horizons, on ne voit rien.

 

et le fil du souffle et celui, invisible, qui donne forme au corps, sont perdus.

 

alors on compte, à chaque avancée des pas;

on pose, dépose des traces... gestes, outils, couleurs de nuit, de terre, de cendres.

 

quand on se retourne, on voit qu'un chemin est dessiné, qui était notre passage.

 

on ne sait rien de plus, rien de moins.

on était.


Recherches:

"Seuils..." (écriture quotidienne du 23 septembre au 23 décembre 2017) 



L'atelier:


photo ci-dessus: Sandrine Bally